Archive de l'agenda

Date/lieu - Titre
Descriptif
Jeudi, 19. Mars 2015
Berne, Hôtel Kreuz

Symposium QuaTheDA

QuaThéDA organise pour la 5ème fois un symposium sur des thèmes en lien avec la qualité. Le sujets suivants seront prösentés en plenum: La gestion des risques et des erreurs; la qualité des résultats: état du projet QuaTheDA-E; résultats des enquêtes de satisfaction, pour la première fois aussi dans l'ambulatoire; protection et bien-être des enfants. Ces thèmes seront approfondis dans des ateliers.

Information et inscription
Jeudi, 11. Juin 2015
Berne, Pavillon Brünnengut, Brünnenstrasse 8

Fête d'ammiversaire: dix ans d'INTERPRET

Association suisse pour l'interprétariat communautaire et la médiation interculturelle

2015 est une année d’anniversaire pour la médiation interculturelle et l’interprétariat communautaire en Suisse: pour ses 10 ans, le système de qualification a pu décerner le 100e brevet fédéral et le 1000e certificat INTERPRET à des interprètes communautaires vivant en Suisse.  

INTERPRET, l’association suisse pour l’interprétariat communautaire et l’intermédiation culturelle et organisation faîtière des services professionnels d’interprétariat communautaire et des institutions de formation, célèbrera l’événement par une fête. Le Conseiller fédéral Alain Berset, Adrian Gerber (Secrétariat d’Etat aux migrations) et Kurt Zubler (Conférence des délégués cantonaux à l’intégration) prendront la parole pour la cérémonie officielle.

La seconde partie sera artistique: Barbara Colpi, Hannes Hug, Suzanne Zahnd et Maia Gusberti présenteront, en plein air, leur performance «Décalage», une approche artistique de la communication en trialogue.

Inscription jus qu'au 31 Mai sur le site d'INTERPRET.

Mercredi, 19. Août 2015
Hôtel Bern, Berne

Stratégie nationale de prévention des maladies non transmissibles (Stratégie MNT)

Les maladies non transmissibles sont aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde.  En Suisse, l’Office fédéral de la statistique a calculé qu’en 2012, 69,8% des décès chez les hommes et 65,4% chez les femmes étaient dus à quatre maladies: maladies cardio-vasculaires, cancer, maladies des voies respiratoires et diabète.

Dans le cadre de «Santé2020», qui dessine sa vision globale de politique de la santé, le Conseil fédéral a décidé de renforcer la promotion de la santé ainsi que la prévention des maladies. Il a été décidé en novembre 2013 par le Dialogue «Politique nationale de la santé» (la plateforme permanente de la Confédération et des cantons), de mettre en chantier l’élaboration d’une Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles qui devra être prête d’ici 2016. L’objectif de cette stratégie MNT est de renforcer les compétences de la population en matière de santé et de créer les conditions qui facilitent un comportement plus sain.

Dans le cadre d’une procédure de consultation durant du 3 août au 28 septembre 2015, les cercles intéressés ont la possibilité de s’exprimer sur le projet de stratégie.L’Alliance pour la santé en Suisse s’est fortement engagée pour une participation active des ONG et des associations dans l’élaboration de la stratégie et a été représentée à l’organe directeur élargi. Lors de l’atelier du 19 août 2015, les responsables de l’OFSP et de la CDS présenteront le projet de stratégie. Plusieurs organisations commenteront par la suite leurs positions concernant ce projet, et une table ronde donnera l’occasion d’aborder les points critiques de la stratégie ainsi que les aspects pouvant contribuer à son succès, voire à son échec.

«Alliance pour la santé en Suisse», c/o Santé publique Suisse, Effingerstrasse 54, 3001 Berne, tél. +41 31 389 92 86, info@allianzgesundeschweiz.chw, ww.alliancesuissesante.ch

Mercredi, 26. Août 2015
Zurich, Université, Rämistrasse 71

Congrès national pour la gestion de la santé en entreprise 2015 / 4e Rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse

Travail et santé psychique – Défis et ébauches de solutions

La santé psychique au travail revêt chaque jour une importance grandissante. L’évolution du monde du travail entraîne un transfert des pathologies du domaine physique au domaine psychique. Aujourd’hui, ces dernières génèrent les absences les plus longues. Les personnes atteintes de troubles psychiques représentent désormais près de 40 % des rentes invalidité nouvellement accordées.

Lors du congrès, la discussion portera sur les défis et les solutions en matière de charge de travail et de ressources disponibles dans le monde du travail. Une introduction présentera les notions de base et les liens entre la santé psychique et l’emploi. Le congrès apportera des connaissances pratiques sur la conception de la santé psychique au travail et la gestion des collaborateurs atteints de troubles psychiques.

Information et inscription

Chantale Merz Wagenaar
Responsable de projets Relations partenaires
Tél: +41 31 350 04 20

chantale.merz@promotionsante.ch

17. - 18. Septembre 2015

Swiss Public Health Conference 2015

Bénéfices pour la Santé Publique des Politiques de Lutte contre le Changement Climatique 10ème anniversaire de la SSPH+

La Conférence Suisse de Santé Publique 2015 nous donnera l’occasion de présenter et débattre des bénéfices pour la santé publique des politiques de lutte contre le changement climatique. Peut-être, pour certains d’entre nous, les liens entre changements climatiques et santé n’apparaissent pas à première vue de manière évidente. Des conférenciers, experts nationaux et internationaux, vont au cours de la Conférence s’attacher à en démontrer l’importance et la complexité.


Après une introduction de la problématique des changements climatiques, nous organiserons un débat sur les conséquences en termes de santé que ce soit en Suisse ou dans des pays du Sud. Des points spécifiques seront abordés, tel que les conséquences sanitaires d’événement climatiques extrêmes, l’impact des changements climatique sur l‘émergence de nouvelles maladies infectieuses, l’impact sur la santé mentale, etc. Enfin seront traités les bénéfices mutuels pour la santé et la lutte contre le changement climatique, par exemple, des politiques de mobilité active urbaine et d‘un système agro-alimentaire fondé sur des consommations moins riches en protéines animales et plus orientées sur les fruits et les légumes.

La Swiss School of Public Health SSPH+, fête cette année ses 10 ans d’existence, et proposera une matinée exceptionnelle, vendredi 18 septembre, pour débattre de la stratégie suisse «Santé 2020» du Conseil fédéral, ses atouts, ses limites et ses implications sur la santé de la population et les conséquences en termes d’organisation des actions et de la recherche dans le domaine de la santé publique.

Informations et inscription
Lundi, 02. Novembre 2015
Berne, Hôtel Kreuz

7ème Conférence annuelle actionsanté 2015

Des orateurs issus des milieux économiques, politiques et scientifiques nous proposeront des exposés édifiants sur les modes de vie sains. Nous aurons l'honneur d'accueillir un invité international, João Breda, Conseiller Régional à l'OMS pour la nutrition, l'activité physique et la lutte contre l'obésité ainsi que les Directeurs des deux offices fédéraux qui représentent actionsanté, Pascal Strupler (Office fédéral de la santé publique OFSP) et Hans Wyss (Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV). Des ateliers vous donneront la possibilité d'approfondir les différentes questions avec ces intervenants, d'échanger vos expériences avec les autres participants et de vous inspirer des précieuses idées pour votre propre travail.

Information et inscription

www.actionsante.ch

Mercredi, 04. Novembre 2015
Campus Liebefeld, à Berne Schwarzenburgstrasse 153, Berne-Liebefeld

Journée PAC

«Repérage et soutien : intervention précoce en cas de consommation problématique d'alcool».

La Commission fédérale pour les problèmes liés à l’alcool (CFAL), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Régie fédérale des alcools (RFA) et la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) ont le plaisir de vous inviter à la journée PAC du 4 novembre 2015 à Berne.  

Utilisée comme forme de prévention dans le domaine des dépendances, l'intervention précoce (IP) est de plus en plus répandue depuis les années 1990. Destinée à l'origine aux jeunes et aux jeunes adultes, l'intervention précoce s'adresse désormais également à d'autres classes d'âges et s'applique au-delà du champ des dépendances. A juste titre : au cours des dix dernières années, l'efficacité de cette approche a été plusieurs fois évaluée et reconnue. Les experts la considèrent même comme l'approche de promotion de la santé et de prévention la plus économique à long terme. Raison de plus pour consacrer la journée PAC à l'intervention précoce, envisager cette dernière spécifiquement dans le contexte de la prévention des problèmes liés à l'alcool, débattre de projets ayant fait leurs preuves et discuter des possibilités de mise en œuvre pour les cantons.  

Les présentations en plénière traiteront du concept d'intervention précoce, de son origine ainsi que des avantages que la démarche offre tant à l'individu, qu'à la société et à l'économie. Les bases légales seront ensuite abordées ; enfin, les participants auront la possibilité de découvrir, au travers d'ateliers, différents exemples de mise en œuvre de l'IP.

Cette journée promet donc d'être intéressante et riche en enseignements. Vous pouvez vous inscrire à cette journée jusqu'au lundi 19 octobre 201 sous www.kap-pac.ch .

Mardi, 01. Décembre 2015
Berne, Zunft zum Mohren, Zunftsaal, Kramgasse 12

Symposium 2015. Compétences en matière de santé - de la théorie à la pratique

En Suisse, des travaux importants concernant les compétences en matière de santé sont en cours et de nombreuses publications sont parues. L’Alliance Compétences en santé et l’Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) ont saisi cette occasion pour organiser un symposium d’une demi-journée sur ce thème. Les deux exposés d’introduction seront suivis des présentations des nouvelles publications, d’autre part. Pour conclure, quelques experts relateront de quelle manière ils envisagent, à l’avenir, d’intégrer le thème des «compétences en matière de santé» dans leur activité quotidienne.  

Information et inscription
Jeudi, 28. Janvier 2016
Olten, Hotel Arte

Conférence nationale sur la promotion de la santé 2016

L’apprentissage tout au long de la vie ou l’apprentissage perma-nent (en allemand lebenslanges Lernen, en anglais lifelong lear-ning) est un concept dont la définition varie d’une langue et d’un contexte culturel à l’autre. Mais il a comme point commun de considérer que l’être humain ne cesse jamais d’apprendre et que ce processus d’apprentissage ne se limite pas à l’éducation formelle (système scolaire, formation professionnelle). Il englobe également l’apprentissage informel, qui se produit au travers des expériences de vie et au contact des autres dans le contexte familial, communautaire ou professionnel.

La Charte d’Ottawa adoptée en 1986 mentionnait déjà l’impor-tance de l’apprentissage individuel et sociétal, afin de donner «aux gens davantage de possibilités de contrôle de leur propre santé et de leur environnement et les (rendre) mieux aptes à faire des choix judicieux». Pour ce faire il s’agit d’acquérir et d’entretenir des aptitudes très variées, telles que les compétences en consom-mation, en communication ou encore financières.

Durant la conférence nous mettrons d’une part l’accent sur l’acquisition de compétences au cours des différents âges de la vie (enfance, adolescence, âge adulte et personnes âgées) et dans différents cadres de vie. Des expertes et des experts expo-seront les résultats de leur recherche dans des séances sous-plénières ou présenteront des projets qu’ils mettent en œuvre dans des ateliers participatifs.

Nous aborderons d’autre part la question des compétences pro-fessionnelles en matière de promotion de la santé et de préven-tion. Qui sont ces personnes actives dans ce domaine, comment sont-elles formées, quels sont les défis auxquelles elles seront confrontées dans le futur et comment pourront-elles y faire face? Ces questions seront abordées lors de la deuxième séance plénière de la conférence, dans le cadre notamment d’une Table ronde qui réunira des représentantes et représentants de diffé-rentes institutions actives dans la formation en santé publique. Et au cours de la journée, différents ateliers axés sur l’acquisition de compétences professionnelles seront également proposés.

Programme et inscription
Vendredi, 24. Juin 2016
9h00 – 17h00. Uni-S, Schanzeneckstrasse 1, 3012 Bern

Congrès national Santé et pauvreté 2016

La Haute école spécialisée bernoise BFH organise le 2e Congrès national Santé et pauvreté en Suisse en collaboration avec des partenaires de renom. La présentation d’exemples pratiques et de contributions scientifiques et politiques permet aux participants de discuter ensemble du besoin d’agir, des meilleures pratiques et des approches de solution pendant une journée.

La date butoir d’inscription est le 15 mai 2016

Inscription, programme et d’autres information.
17. - 19. Août 2016
Concress Center Basel

Santé mentale : pour une perspective transgénérationelle

Congrès annuel de la SSPP & SSPPEA avec iks, RSP et PMS. 5ème conférence internationale sur les familles et les enfants dont les parents souffrent de troubles psychiques.
Mercredi, 24. Août 2016
Université Irchel, Winterthurerstrasse 190, 8057 Zurich

Congrès national pour la gestion de la santé en entreprise 2016

Culture d’entreprise et gestion de la santé – Comment les entreprises réussissent à se positionner à long terme

Dans la course à la main d’œuvre et aux prestataires, la culture d’entreprise et la gestion de la santé jouent un rôle prédominant. Le développement actif de la culture d’entreprise a une influence sur la culture de la santé. Le fait que l’estime et la participation soient vécues au sein d’une entreprise participe de la culture de cette entreprise et constitue ainsi un volet majeur de la gestion de la santé. Comment font les entreprises pour instaurer un environ-nement motivant qui pousse les collaborateurs à se surpasser?  En plus d’avoir un impact sur la culture d’entreprise, les approches innovantes telles que la «gestion d’entreprise démocratique» n’influencent-elles pas également la gestion de la santé? Com-ment la gestion de la santé s’intègre-t-elle dans la culture d’entre-prise? Le congrès se penchera sur ces questions et proposera un éclairage à la fois théorique et pratique.

Public cible

• Cadres et spécialistes des ressources humaines

• Personnes chargées de la santé dans les entreprises

• Spécialistes de la sécurité au travail et de la protection de la santé

• Prestataires de conseils et d’instruments pour la promotion de la santé

• Représentant-e-s d’institutions publiques

• Responsables des milieux politiques, économiques et des admi nistrations

Le congrès propose

• des approches novatrices en termes de culture d’entreprise et de gestion de la santé

• une analyse approfondie de la culture d’entreprise de plusieurs sociétés suisses

• de précieuses suggestions pour son propre travail

Inscription en ligne
Jeudi, 01. Septembre 2016
Hochschulzentrum vonRoll à Berne

Congrès national de la SSN 2016

Nutrition personnalisée: Les gènes: dictent-ils notre menu?

Les prédispositions génétiques individuelles jouent un rôle important pour la santé. A quel point la science nutritionnelle peut ou devrait en tenir compte? Que signifie exactement une «nutrition personnalisée»? Est-ce qu’il existe des méthodes utiles pour définir un plan d’alimentation personnalisé et comment pourraient-elles modifier les pratiques professionnelles des spécialistes? Quelle influence exerce une «nutrition personnalisée» sur la qualité de vie?

Le congrès 2016 de la Société Suisse de Nutrition SSN sur le thème de «Nutrition personnalisée: Les gènes: dictent-ils notre menu?» le 1er septembre 2016 à l'Hochschulzentrum vonRoll à Berne proposera une plate-forme de discussion afin de répondre à ces questions.

Le tarif est de CHF 235.– pour les membres de la SSN, CHF 285.– pour les non-membres et CHF 100.– pour les étudiants jusqu‘à 25 ans. 20% de rabais pour les groupes d’étudiants (dès 10 étudiants).Le prix comprend la participation au congrès, la documentation correspondante avec les résumés des exposés et la restauration (repas de midi et pauses)

Informations et inscription

Contact: Société Suisse de Nutrition SSN, info@sge-ssn.ch, tél. +41 76 316 13 57.

Jeudi, 15. Septembre 2016
Stade de Suisse, Berne

14e Conférence nationale de la CRS

La santé, réservée aux privilégiés?

Fournir des soins aux plus vulnérables – telle est, depuis toujours, la mission suprême de la Croix-Rouge. A l’occasion de son 150e anniversaire, la Croix-Rouge suisse, organisation humanitaire spécialisée dans la santé, consacre sa Conférence nationale au thème «La santé, un bien réservé aux privilégiés? Expériences de Suisse et d’ailleurs».

Fournir des soins aux plus vulnérables – telle est, depuis toujours, la mission suprême de la Croix-Rouge. A l’occasion de son 150e anniversaire, la Croix-Rouge suisse (CRS), organisation humanitaire spécialisée dans la santé, s’engage pour que cette dernière ne reste pas un bien réservé aux privilégiés. En Suisse comme à l’étranger, la CRS contribue de manière essentielle à la santé de la population, en particulier à celle des personnes vulnérables, et s’engage pour que «la santé pour tous» soit un objectif poursuivi conjointement par les acteurs étatiques et non étatiques.
 
Contenu de la conférence:
• Echange d’expériences pratiques et d’approches méthodologiques relatives au travail avec des personnes vulnérables dans le domaine de la santé, en Suisse et à l’étranger
• Discussions avec des experts issus de la politique, de l’administration et du terrain
• Aperçu des activités de la CRS dans le domaine de la santé, en Suisse et à l’étranger, ainsi que photos et vidéos en lien avec les 150 ans de la CRS 

Publics cibles de la conférence:
• Spécialistes issus des domaines du social et de la santé, de la coopération au déve-loppement et de l’aide humanitaire, d’ONG, de la politique, de l’administration et de la recherche
• Collaborateurs des organisations et institutions de la CRS en Suisse et à l’étranger et délégués de la Coopération internationale
 
 

Informations et inscription
Vendredi, 16. Septembre 2016
Kultur Casino Berne

4e Dialogue du Programme national de recherche "Fin de vie"

Mourir en Suisse: soins médicaux et prise en charge des personnes en fin de vie

Notre mort est aussi individuelle que notre vie. Mais dans quelles conditions mourons-nous? Quelles sont les décisions à prendre en fin de vie? Y a-t-il des différences régionales et quels sont les coûts liés à la fin de vie?
 
Le 4e Dialogue du Programme national de recherche "Fin de vie" montre les résultats de projets du programme qui se sont penchés sur la prise en charge et l’accompagnement en fin de vie. Des représentant-e-s de la politique et des organisations faîtières du système de santé commenteront les résultats du point de vue des actions nécessaires qui en découlent pour la pratique et ouvriront avec les chercheurs un dialogue auquel peuvent se joindre tous les participants de la manifestation.

Information et inscription
Mardi, 25. Octobre 2016
Office fédéral de la santé publique OFSP Schwarzenburgstrasse 153, 3097 Liebefeld

Instruments pour la récolte de la qualité des résultats dans l’aide dans les addictions (BSCL, EuropASI & Co.)

en allemand

Lors de cet événement, nous vous donnerons des informations importantes sur les quatre instruments suivants : BSCL, Qualimeter, EuropASI et l’IGT d’Addiction Valais.

S’il y des institutions ou des personnes intéressées, il est également possible d’organiser une présentation des instruments en français. Merci de vous annoncer auprès de

Informations et inscription
Mercredi, 26. Octobre 2016
Macolin

Rencontres du réseau hepa.ch

Le réseau hepa.ch organise une fois par an une rencontre nationale à l'intention de ses membres et d'acteurs choisis du sport et de l'activité physique.

De plus amples informations suivront

Informations et inscription
Mardi, 15. Novembre 2016
Union Postale Universelle, Berne

Conférence Suisse de Santé Publique 2016

« Les réfugiés et personnes déplacées – un défi pour le système de santé suisse »

Le nombre de personnes en fuite n’a jamais été aussi élevé depuis la Deuxième Guerre mondiale et de nombreux conflits et foyers de crise persistent aux portes de l’Europe. Les autorités, la politique et la population sont concernées par le nombre croissant de demandes d’asile en Europe et en Suisse.

Le thème de la migration nous concerne tous et toutes et selon l’avis des experts, il gagnera encore en actualité et importance. Près de 40’000 personnes ont déposé une demande d’asile en Suisse au cours de l’année passée. D’après les estimations de la Confédération, ce nombre sera au moins aussi élevé cette année.

La Conférence Suisse de Santé Publique de cette année est consacrée à ce thème d’actualité : « Les réfugiés et personnes déplacées – un défi pour le système de santé suisse ». Elle est organisée conjointement par Santé publique Suisse et la Swiss School of Public Health (SSPH+).

Notre système de santé doit prendre en compte la santé de tous les groupes de la population. Du point de vue de la santé publique, il convient de traiter des problèmes de santé des réfugiés – résultant soit des conditions de vie dans leur pays d’origine soit des dangers rencontrés pendant la fuite –, de la manière de laquelle les structures de soins en Suisse peuvent se préparer ainsi que des expériences faites jusqu’alors et des exemples de « best practice ».

La conférence sera ouverte par le conseiller fédéral Alain Berset et le conseiller d’État bernois Hans-Jürg Käser. Dans son discours d’introduction, le secrétaire d’État aux migrations Mario Gattiker évoquera les développements actuels dans le domaine de l’asile et de la migration irrégulière et présentera les solutions que la Suisse propose aux niveaux global, européen et national. La participation de ces politiciens de haut rang souligne l’importance particulière qui est accordée aux questions traitées lors de la conférence tant sur le plan national que cantonal.

Si l’accent est d’abord mis sur les faits et les conditions-cadres juridiques, la deuxième partie est consacrée aux besoins des enfants et des adolescents. Un regard au-delà de nos frontières montrera la situation des réfugiés en Allemagne, et des chercheurs raconteront leurs expériences avec les mineurs non accompagnés et analyseront les implications en ce qui concerne les infections et les vaccinations en Suisse.

Lors de la dernière partie de la conférence, la question sera discutée si la Suisse en tant que pays d’accueil est préparée à s’occuper des réfugiés et de leurs besoins en matière de santé. Les spécialistes sont confrontés à des exigences élevées, notamment en ce qui concerne les compétences transculturelles : plus de 30 % des patients et patientes en Suisse sont issus de la migration. Ce groupe de patients est souvent touché par des prestations insuffisantes ou inadaptées, dues entre autres au manque de connaissances d’une langue nationale.

Les Érythréens, l’un des groupes les plus importants parmi les réfugiés non européens en Suisse, feront l’objet du discours de clôture. Malgré les expériences négatives et le risque de mort auxquels la plupart d’entre eux ont été confrontés durant la fuite, beaucoup de réfugiés érythréens disposent de bons facteurs de résilience. Les défis supplémentaires qu’ils rencontrent dans leur pays d’accueil les empêchent pourtant bien souvent de mettre en valeur leurs ressources dans ce nouvel environnement, ce qui a pour conséquence des difficultés d’intégration majeures. Fana Asefaw, médecin érythréenne qui vit en Suisse depuis de longues années, présentera la situation des réfugiés originaires de ce pays sur la base d’un exemple concret. Selon cette experte, les familles érythréennes sont soumises à un stress considérable. L’absence de perspectives, l’incertitude concernant l’autorisation de résidence et le manque de mesures appropriées dans le domaine scolaire ou professionnel mènent à une situation très difficile notamment pour les jeunes gens et empêchent en conséquence une intégration réussie. Dans son discours, Fana Asefaw proposera des mesures pour faire face à cette problématique.

D’autres approches et possibilités feront l’objet des discussions entre les participants aux ateliers. Sept sessions parallèles donneront l’occasion de se pencher sur des thèmes spécifiques, comme le soutien aux réfugiés traumatisés ou aux femmes touchées par la violence ainsi que les programmes actuels dans le domaine migration et santé. Doctorants et post-doctorants auront la possibilité de participer à un atelier carrière.  

Informations et inscription
Mercredi, 16. Novembre 2016
Haute école de travail social FHNW, Olten

«vieillir en bonne santé»

Conférence du Forum national «Age et Migration»

Toujours plus de migrants arrivés en Suisse durant leur jeunesse ou à l’âge adulte y passent leur vie. L’état de santé et la situation sociale de la plupart d’entre eux est moins bonne que ceux des Suisses du même âge. A travers la conférence «Viellir en bonne santé», le Forum national «Age et migration», en partenariat avec la Croix-Rouge suisse et la Haute école de travail social FHNW entend encourager l’échange d’informations techniques et la mise en réseau au niveau national.

Public cible:

Experts d’organisations et d’institutions des domaines de la santé et du social, et plus particulièrement ceux spécialisés dans l’assistance et les soins aux aînés ou le travail d’intégration; politiques (au niveau national ou cantonal); organisations de migrants; représentants des autorités cantonales et communales

Organisation:

Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW), Institut Intégration et participation, et Croix-Rouge suisse (CRS) en partenariat avec le Forum national «Age et migration» 

Informations et inscription

Contact:

Esther Pfister
Haute école de travail social FHNW
Institut Intégration et Participation
Riggenbachstrasse 16
4600 Olten
Tél. 062 957 21 16
esther.pfister@fhnw.ch

16. - 17. Novembre 2016
Palais des Congrès Bienne

«Palliative Care - Vivre la fin, prévoir le possible»

Nous sommes très heureux de pouvoir vous annoncer le Congrès National des Soins Palliatifs des 16 et 17 novembre 2016 à Bienne – un congrès qui joue un rôle très important face aux changements démographiques et aux défis en résultant. Les soins palliatifs nécessitent une interaction complexe entre les personnes engagées dans ce domaine qui collaborent de manière interdisciplinaire pour la meilleure prise en charge possible des personnes en fin de vie.

Avec ce congrès, nous souhaitons répondre aux besoins des professionnels engagés en leur offrant une formation continue variée, une plateforme d’échange permettant d’identifier de nouvelles approches et solutions et de promouvoir la mise en réseau parmi toutes les personnes impliquées.

La meilleure prise en charge possible, c’est-à-dire une prise en charge allant au-delà du traitement de douleurs. Il faut penser également aux aspects émotionnels, aux besoins spirituels, au contexte culturel, aux valeurs morales, aux soucis et souhaits des patient(e)s, mais aussi à la planification adéquate. Il s’agit d’aspects qui peuvent améliorer la qualité de vie des patients. Voilà d’où origine le mot d’ordre de cette année : « Vivre la fin, prévoir le possible ».

Ainsi, les deux journées du congrès seront consacrées aux thèmes principaux « La prise en charge des personnes en fin de vie » et « Advance Care Planning ». Lors des conférences principales et des séminaires parallèles de nombreux conférenciers de renommée nationale et internationale se pencheront sur divers aspects de ces deux thèmes et viendront partager leurs expériences avec nous – cela dans l’objectif de vous offrir de nouvelles impulsions pour votre quotidien professionnel. Grâce aux abstracts présentant différents projets et les derniers développements sous forme de communications libres et de posters, les illustrations pratiques ne manqueront pas. En outre, la table ronde vous offrira la possibilité de discuter la mise en oeuvre de l’Advanced Care Planning et ainsi d’identifier et d’éviter des obstacles à venir.

programme / inscription
23. - 24. Novembre 2016
Berne

Conférence des Swiss Hospitals for Equity 2016

Les hôpitaux du réseau «Swiss Hospitals for Equity» ont développé et réalisé des stratégies visant à améliorer la qualité des soins de santé pour la population migrante. L’Office fédéral de la santé publique et les hôpitaux membres souhaitent faciliter l’échange d’expériences en la matière. Ceci sera possible lors de la Conférence nationale «Equité dans les soins: quels enjeux en Suisse?» L'objectif de la conférence, qui se tiendra les 23 et 24 novembre 2016 à Berne, est de thématiser le défi de l'équité des soins en Suisse, lié autant à la diversité sociale, économique et culturelle des patients qu'à l'organisation complexe du système de santé en Suisse.

Lors de la première journée les enjeux liés à l'équité et à la qualité des soins seront soulevés et débattus par des acteurs du monde politique, académique et hospitalier. Lors de la deuxième journée l'accent sera davantage mis sur les pratiques cliniques. Les interventions d'experts en session plénière ou lors d'ateliers alimenteront les discussions sur ce thème.Une traduction simultanée des inputs et discussions en plenum seront assurées en anglais, français et allemand. 

Programme et inscription
Mardi, 29. Novembre 2016
Campus Liebefeld de l’OFSP et de l’OSAV, Schwarzenburgstrasse 153, 3097 Liebefeld

8ème Conférence annuelle actionsanté 2016 actionsanté

Comment les entreprises peuvent-elles, à titre volontaire, contribuer à améliorer de manière déterminante la santé publique ?

La 8e conférence annuelle actionsanté, qui se déroulera le 29 novembre 2016 à Berne, répondra à cette question en donnant la parole à des spécialistes reconnus qui aborderont cette problématique sous diverses perspectives :

• Santé publique : Ilona Kickbusch, Institut de hautes études internationales et du développement.

• Economie : Fridolin Marty, economiesuisse

• Silver Economy : Laurent Sciboz, HES-SO Valais

• Technologie alimentaire : Ronald Visschers, TNO Innovation for life  

Vous aurez également l'occasion d'aborder et d'échanger sur ces thèmes avec les intervenants et le public lors des sessions d'approfondissement  

Bureau actionsanté

Informations et inscription
Jeudi, 08. Décembre 2016
de 13.45 à 16.45 heures, Hôtel Bern, Zeughausgasse 9, Berne

Dialogue « Le bien mourir: représentations sociales et idéaux »

Le 5e et dernier Dialogue du Programme national de recherche "Fin de vie" est un projet de coopération avec la commission nationale d’éthique pour la médecine humaine. Il présente des résultats de projets du PNR portant sur l’accès religieux, la signification de la confiance, de la spiritualité, de l’origine culturelle et des idéaux sociaux en fin de vie. Des représentant-e-s de la politique et des organisations faîtières du système de santé commenteront les résultats du point de vue des actions nécessaires qui en découlent pour la pratique et ouvriront avec les chercheurs un dialogue auquel peuvent se joindre tous les participants de la manifestation.

Le Dialogue du PNR 67 s’adresse essentiellement aux professionnels de la pratique, des associations et organisations ainsi que de l’administration publique.

Veuillez-vous inscrire sur le site Internet du PNR 67
16. - 16. Mai 2017
Campus Liebefeld, Schwarzenburgstrasse 153, 3097 Liebefeld

Congrès de printemps Nutrinet « Alimentation et psychisme »

Annonce de congrès.

Le congrès de printemps Nutrinet aura lieu le mardi 16 mai 2017, de 13h45 à 16h45, sur le Campus Liebefeld à Berne et sera consacré au thème «Alimentation et psychisme».

La conférence sera lancée avec deux exposés pléniers : Le Prof. Claude Messner expliquera comment l’environnement peut favoriser une prise de nourriture plus saine. Puis le Prof. Christoph Beglinger présentera les liens entre microbiome, intestin et cerveau.

Ensuite, comme les autres années, il sera possible d’approfondir une question spécifique en 30 minutes. Six présentations sont proposées. La participation au congrès est gratuite.

Inscription et programme sur www.nutrinet.ch/fr/congres/

La plateforme sur l’alimentation, organisée par l’OSAV, se déroulera dans les mêmes locaux, le matin.

13. - 13. Juin 2017
Office fédéral de la santé publique,

Tabac et mode de vie ?

6ème Plateforme des partenaires pour la prévention du tabagisme

La prévention du tabagisme dans le cadre de la promotion de la prévention de la santé basée sur une approche globale.

Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu de la manifestation, merci de vous adresser à :
Tina Hofmann
Office fédéral de la santé publique
Section Promotion de la santé et prévention
Tél. : 058 464 26 73

Pour toute question concernant l‘inscription veuillez vous adresser à :
Viva Management GmbH
Tél. : 031 311 74 34

Ici, vous trouverez le programme.

11. - 11. Août 2017
Berne, Hochschulzentrum VonRoll

Congrès national de la SSN 2017

Annonce de congrès

Le congrès de la Société Suisse de Nutrition SSN du 11 août 2017 aborde le thème de «La transformation des aliments et ses conséquences: hier, aujourd’hui, demain».

Les méthodes des industries alimentaires ont changé et changeront encore. Quelle est leur influence sur la santé, mais également sur le comportement des consommateurs? Quels sont les concepts économiques, techniques et socio-culturels derrière?

Les experts de la science et de la recherche donneront des présentations portant sur les méthodes de transformation, des recommandations alimentaires et le comportement des consommateurs. Des ateliers sur des thèmes tels que le Slow Food, le pain et le lait seront entre autre abordés. Le symposium de l’industrie et un regard tourné sur l’avenir avec le sujet «Qu’est-ce qui nous attend? De nano à digital» complèteront le programme.

Vendredi 11 août 2017, Hochschulzentrum vonRoll, Berne.

Inscrivez-vous jusqu’au 30 avril 2017 (prix réduit) ou au 4 août 2017 (prix normal).

Programme et inscription
05. - 05. Septembre 2017
Berne, Hotel Bern

Burnout: mot à la mode ou épidémie ?

Symposium (Public Health Schweiz)

L’évolution de la société, des contraintes multiples et un monde du travail qui exige toujours davantage de flexibilité et une accessibilité permanente exercent une pression croissante. Le sentiment d’être épuisé qui en résulte semble influer sur la vie de nombreux travailleurs et travailleuses. Les professions les plus touchées sont celles de la santé et du social.

Si le burnout n’est pas reconnu comme une maladie, les professionnels de la santé rapportent toujours plus souvent un besoin accru de traitements pour des problèmes de santé causés par le travail mais qui ne présentent pas un tableau clinique précis. L’absentéisme, les baisses de la productivité et les maladies liées au stress entraînent des coûts supplémentaires pour les employeurs et les assurances. Tant la société que le système de santé se voient donc confrontés à de nombreux défis.

C’est dans ce contexte que le symposium mettra en lumière les rôles de la médecine, de l’économie et de la politique face au problème du burnout. Quel comportement à adopter par chaque individu, par l’ensemble de la société ? Quelles sont les approches prometteuses en vue d’une prévention efficace ? Notre société a-t-elle besoin de nouvelles règles afin d’empêcher l’épuisement ?

Le symposium s’adresse aux spécialistes des domaines de la santé, de la politique et de l’économie ainsi qu’à toute personne intéressée. Il servira de plateforme pour la mise en réseau et les échanges portant sur le thème du burnout.

Programme détaillé en format PDF

Inscription en ligne
09. - 09. Septembre 2017
Berne, Bundesplatz

Journée européenne du don d'organes

Pour sensibiliser le public, le Conseil de l’Europe organise chaque année depuis 1996, conjointement avec un pays hôte, la Journée européenne du don d'organes et de la greffe (European Day for Organ Donation and Transplantation, EODD). Le Conseil de l’Europe soutient ainsi tous les ans un pays différent dans ses efforts pour sensibiliser le public et susciter le débat sur la transplantation. Cette année, la Suisse est le pays organisateur, sous l’égide de Swisstransplant. Pour la première fois, cet événement coïncidera avec la journée mondiale et la journée nationale sur le don d’organes.

La Journée européenne du don d’organes et de la greffe se tiendra le 9 septembre 2017, à Berne, sur la Place fédérale. À cette occasion, des concerts, des stands de restauration et d’information, des discours politiques et un programme- cadre attrayant seront prévus.(Pour télécharger le flyer, cliquez ici.)

Une cérémonie officielle aura lieu parallèlement à Genève pour la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe (World Day of Organ Donation and Transplantation, WDODT).

Site internet de la Journée européenne du don d'organes
20. - 20. Septembre 2017
Bienne, Palais des Congrès, Rue Centrale 60

Journée CoP

Nouvelles voies de coopération entre le domaine des addictions et la police¶

La collaboration entre les professionnels des addictions et la police est au coeur de la politique des drogues et des addictions en Suisse. Elle s’est développée dans les années 1990 à l’époque des scènes ouvertes.

Aujourd’hui, la police et les professionnels des addictions travaillent dans un environnement différent. A la place de l’héroïne, l’alcool et le cannabis sont souvent au centre des discussions dans les questions d’addiction et les scènes ouvertes ont fait place à la gestion des consommateurs de longue date ayant souvent des problématiques psychiques et somatiques.

A cela s’ajoute la problématique de l’échange d’informations entre les professionnels et la police qui est souvent compliquée par les lois de protection des données ainsi que par les questions liées à la migration et à la consommation de substances.

Le programme de la 3ème journée CoP depuis la nouvelle orientation du groupe de travail en 2012 a été élaboré sur la base des résultats de l’enquête menée auprès des organisations d’aide dans les addictions et des unités de police sur les thématiques brûlantes du domaine.

La journée vise à donner des aperçus sur la collaboration dans un environnement qui se développe sans cesse et à montrer les nouveaux défis et les nouvelles opportunités de la collaboration. A cet effet, les organisateurs ont engagé des intervenants issus des deux groupes professionnels, des scientifiques ainsi que des associations de consommateurs qui transmettront lors des ateliers leur point de vue et les approches de solution sur différents thèmes autour de la collaboration.

Lien vers le programme.

Inscription
26. - 26. Septembre 2017
Lausanne

Addictions: Modes de consommation et risques associés

Formation

Cette formation propose une mise à jour des différents modes de consommation (ingestion, sniff, inhalation, injection) et des risques qu'ils peuvent engendrer.

Inscription
25. - 25. Octobre 2017
Zurich

Coopération fructueuse entre prévention et soins médicaux

(en allemand)
07. - 07. Novembre 2017
Campus Liebefeld, OFSP et OSAV, Schwarzenburgstrasse 153, 3097 Liebefeld

9ème conférence annuelle actionsanté 2017

Taxe sur le sucre et incitations indirectes dans l’aménagement d’un cadre de vie favorable à la santé

Les deux thèmes suivants seront traités dans la matinée :

- Économie comportementale / incitations indirectes : possibilités du secteur privé

- Taxation de certains groupes de denrées alimentaires

Un débat public réunissant des représentants du monde politique, économique et scientifique sera organisé dans l’après-midi. Il permettra aux participants de se faire une idée des différents points de vue et de la situation prévalant en Suisse.

Programme.

Inscription.
14. - 14. Novembre 2017
Berne, Hotel Bern

Résistance aux antibiotiques – Où en sommes-nous ?

Symposium (Public Health Schweiz)

La découverte et le développement des antibiotiques constituent l’une des plus grandes avancées de la médecine moderne. Toutefois, les bactéries peuvent développer une résistance à leur action, avec pour conséquence que certaines souches de bactéries ne peuvent plus être attaquées par les antibiotiques éprouvés. Les résistances aux antibiotiques se multiplient, et la Suisse n’est pas épargnée. Afin de faire face à ce problème, le Conseil fédéral a approuvé en 2015 la Stratégie Antibiorésistance Suisse (StAR).

Du 13 au 19 novembre 2017 se déroulera la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, durant laquelle ce thème sera débattu sous différentes perspectives en Suisse également. Santé publique Suisse saisit l’occasion pour informer, deux ans après l’approbation de la stratégie gouvernementale, sur l’état actuel de la mise en oeuvre.

Le symposium permettra de gagner une vue d’ensemble des résultats actuels de la recherche. Les défis qui se posent dans la pratique seront abordés et des solutions possibles présentées. Tout à fait dans l’esprit de la stratégie, le symposium mettra l’accent sur l’approche globale et interdisciplinaire « One Health » (une seule santé) qui prend en compte les relations systémiques entre santé humaine, santé animale et environnement. Une attention particulière sera accordée à la santé publique.

Ce symposium qui s’adresse aux spécialistes ainsi qu’aux représentants et représentantes de la politique et des médias servira de plateforme pour la mise en réseau et les échanges au sujet des résistances aux antibiotiques.

Programme détaillé en format PDF

Inscription en ligne
16. - 16. Novembre 2017
Bienne, Palais des Congrès, Rue Centrale 60

Etre enfant dans une famille vulnérable, 6ème congrès annuel du Réseau Santé Psychique Suisse

Quel soutien apporter aux enfants exposés à la violence domestique, à la maladie psychique ou à l’addiction d’un parent?

Après le succès du congrès national de 2015, «Enfants de parents souffrant de maladie psychique. Qui se soucie d’eux ?», le congrès 2017 élargit les thématiques de la maladie psychique et de l'addiction, aux violences conjugales. En effet, de nombreux liens existent entre ces trois problématiques. En témoigne, par exemple, la consommation d'alcool qui serait présente dans 40% des situations de violence conjugale.

Quelles sont les conséquences de la maladie psychique, de l’addiction ou des violences domestiques sur les capacités éducatives des parents concernés? Quelles en sont les conséquences pour le système familial? Et quels sont les effets de ces situations à risque sur le développement des enfants? Peut-on vraiment aider l'enfant sans soutenir son parent? Ou inversement, cela a-t-il du sens d'accompagner le parent sans se préoccuper de son enfant?

Ce congrès, organisé par Addiction Suisse, Protection de l'enfance Suisse et le réseau suisse de santé psychique est destiné aux professionnel-le-s travaillant dans les domaines sociaux, médicaux, de la psychologie ou toute autre profession en lien avec les enfants ou les parents donnera des pistes de réponses à ces questions en faisant le point sur la situation de ces familles, leurs besoins et les possibilités qui existent pour les accompagner.

Programme détaillé en format PDF

Inscription en ligne
22. - 23. Novembre 2017
Bâle, Congress Center, Messeplatz 21

Swiss Public Health Conference 2017

La santé personnalisée du point de vue de la santé publique

Jamais auparavant nous avons disposé d’autant de données provenant d’un aussi grand nombre de sources. De nouveaux horizons s’ouvrent ainsi pour les sciences de la santé. Le dépouillement de données génétiques et biochimiques ainsi que les informations sur l’activité physique et le mode de vie permettent de développer de manière ciblée des diagnostics et thérapies pour certains sous-groupes de personnes afin de proposer des traitements adaptés. La surveillance de la santé est également améliorée : les informations sur chaque individu peuvent être comparées à celles de milliers de personnes et il est possible d’analyser si et dans quelle mesure la population est exposée aux différents polluants. Des chercheurs suisses ont par exemple prouvé l’existence d’une relation entre la pollution de l’air au lieu de domicile et le risque de diabète.

Les conditions préalables au succès de tels projets de recherche sont l’harmonisation de l’accès aux données et une compréhension commune de la santé de la population. La Conférence Suisse de Santé Publique 2017 donnera l’occasion d’aborder ces sujets. Nous discuterons des nouvelles possibilités que présente la médecine personnalisée et analyserons dans quelle mesure elle est compatible avec la santé publique. Il faudra également tenir compte des aspects éthiques, par exemple en ce qui concerne la protection des données liées à la santé et leur utilisation par des tiers. Enfin, nous mettrons en lumière le marché de la santé personnalisé en plein essor et ses conséquences ainsi que la question de l’accès équitable aux nouvelles thérapies.

Informations / Inscription