Octobre 2018 spectra 122 - Communication dans le secteur de la santé

Artikel in dieser Ausgabe

23.10.2018

La communicationest un outil important pour renforcer les compétences en matière de santé

L’OFSP s’est fixé pour objectif d’améliorer les compétences de la population en matière de santé et l’autogestion des personnes atteintes de maladies chroniques. La communication peut contribuer de diverses manières à atteindre ce but. plus

23.10.2018

Des « livres humains » racontent l’histoire de leur démence

On estime qu’à ce jour, 148 000 personnes sont atteintes de démence en Suisse. Les priorités centrales de la Stratégie nationale en matière de démence 2014–2019 sont l’amélioration des connaissances de la population autour des différentes formes de démence, la déstigmatisation et l’élimination des préjugés et des obstacles à la participation sociale. À cette fin, Alzheimer Suisse organisera trois événements pilotes d’un genre particulier en collabora- tion avec Science et Cité et l’OFSP. plus

23.10.2018

En première ligne

Communiquer avec crédibilité. La communication relative aux soins de santé couvre de nombreux aspects allant de l’entretien entre médecin et patient jusqu’aux campagnes de prévention auprès de la population. Mais un principe s’applique universellement : une communication efficace repose sur la confiance. plus

23.10.2018

La multitude d’informations disponible sur Internet peut être problématique

Une étude de la Croix-Rouge suisse montre qu’en écoutant attentivement et en instaurant une relation de confiance, les professionnels peuvent améliorer les compétences de leurs patients en matière de santé. De plus, l’étude révèle que les personnes avec un faible niveau de formation sont souvent dépassées par les informations relatives à la santé trouvées sur Internet. plus

23.10.2018

Comment optimiser les soins de santé des groupes vulnérables ?

Comment atteindre et aborder les personnes en difficulté sociale ? Comment optimiser les soins de santé qui leur sont proposés ? L’étude « Aide sociale et santé » présente des exemples pratiques actuels. Un concept visant à optimiser la prise en charge des personnes âgées avec un comportement de consommation problématique (alcoolisme, en particulier) est également en cours d’élaboration sur mandat de l’OFSP. plus

23.10.2018

« Une bonne relation avec le patient peut apporter davantage qu’un médicament

Selon Sabina Hunziker, professeure de communication médicale à l’Hôpital universitaire de Bâle, la communication entre professionnels de santé et patients est un élément essentiel pour un traitement efficace. Bien communiquer est un facteur décisif pour obtenir un changement, en particulier dans les domaines de la promotion de la santé et de la prévention. Madame Hunziker accorde donc une grande importance à la formation initial et continue des professionnels. plus

23.10.2018

Envisager et évoquer la fin de vie

L’étude représentative de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) intitulée «Bevölkerungsbefragung Palliative Care 2017» (« Enquête auprès de la population sur les soins palliatifs 2017 », disponible en allemand) montre que de nombreuses personnes réfléchissent concrètement au traitement et à la prise en charge dont elles aimeraient bénéficier en fin de vie. Les soins palliatifs, médecine qui soulage la douleur, jouent dans ce cadre un rôle important. Toutefois, peu nombreux sont ceux qui parlent de leurs désirs en fin de vie avec des professionnels. Ce sondage s’inscrit dans le monitorage de la plate-forme nationale Soins palliatifs. plus

23.10.2018

Accroître la disposition au don d’organes par la discussion

La campagne « Le don d’organes : parlons-en » de l’Office fédéral de la santé publique sensibilise la population suisse à la question du don d’organes. Elle entend inciter la population à réfléchir à ce thème et à en discuter. plus

23.10.2018

Interprétariat communautaire en obstétrique

Les barrières linguistiques dans le système de santé peuvent être source de malentendus et engendrer des complications médicales et des coûts supplémentaires. Cela est aussi valable en obstétrique. Des interprètes communautaires permettent de s’adresser aux femmes dans leur langue maternelle et de leur offrir ainsi une grossesse et un accouchement dans les meilleures conditions possibles. plus

23.10.2018

Parlez-vous médical ?

« Parlez-vous médical ? » Telle devrait être plus ou moins la question centrale lors de la première rencontre entre un patient et son médecin. plus

23.10.2018

« La parole est un instrument puissant »

Cinq questions à Stefan Neuner-Jehle, médecin spécialiste en médecine interne générale et responsable du programme « Coaching Santé CMPR » du Collège de Médecine de Premier Recours (CMPR) de Fribourg. Ce programme vise à former des professionnels de santé pour qu’ils conseillent les patients et promeuvent leurs compétences en matière de santé. La parole et le rôle joué par chacun sont ici la clé. plus

23.10.2018

La planification anticipée concernant la santé est un processus de communication

Le Conseil fédéral a annoncé dans sa stratégie « Santé2020 » que le développement du système de santé devait se faire autour de la population et de ses besoins. Cela implique aussi la planification anticipée concernant la santé. Ce processus axé sur les besoins des patients vise à connaître les volontés de l’individu en cas de maladie grave ou d’urgence afin de pouvoir agir en conséquence. La qualité de la communication joue dans ce cadre un rôle essentiel. plus