04.12.2015 Egalité des chances à l’hôpital

Swiss Hospitals for Equity. L’Office fédéral de la santé publique soutient depuis 2004 les hôpitaux qui veulent améliorer la prise en charge de la population migrante. Le réseau «Migrant Friendly Hospitals», baptisé ainsi d’après le projet du même nom conduit par l’Union européenne, s’appelle désormais «Swiss Hospitals for Equity».

Photos Egalité des chances à l’hôpital

TODO CHRISTIAN

L’objectif du réseau «Swiss Hospitals for Equity» (en français: Hôpitaux suisses pour l’égalité des chances) est de promouvoir une prise en charge de qualité élevée pour tous les patients et les patientes, indépendamment de leur origine, de leur nationalité, de leur langue, de leur religion, de leur situation socio-économique et de leur compétence en matière de santé.   

Une idée européenne

Le réseau s’est inspiré du projet de l’UE lancé en 2002 «Migrant-friendly Hospitals MFH» (hôpitaux visant à améliorer la prise en charge de la population migrante) mis en œuvre dans douze hôpitaux de douze Etats différents de l’UE. N’étant pas membre de l’UE, la Suisse n’a pas pris part au projet, mais un échange d’information et d’expérience a malgré tout eu lieu. Depuis 2004, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) apporte son soutien financier à des mesures prises dans les hôpitaux suisses afin d’améliorer l’égalité des chances pour tous les groupes de population et de garantir un meilleur accès aux soins – en tant que partie intégrante du Programme national Migration et santé lancé en 2002.  

Un nouveau nom à plus longue portée

Dans un premier temps, le réseau suisse a été baptisé d’après le modèle européen «Migrant Friendly Hospitals MFH». En changeant d’appellation, «Swiss Hospitals for Equity», les hôpitaux qui participent au projet veulent attirer l’attention sur l’importance de garantir à tous les patients et les patientes une prise en charge de qualité élevée, et pas uniquement à la population migrante. Le changement de nom a offert l’occasion d’inaugurer aussi un nouveau site web.  

Abolir les barrières socioculturelles

Les établissements faisant partie aujourd’hui des «Swiss Hospitals for Equity» sont les hôpitaux universitaires de Bâle, de Genève et de Lausanne, les hôpitaux pédiatriques de Zurich, de Bâle et de Saint-Gall, ainsi que les Hôpitaux de Soleure et l’Hôpital cantonal d’Aarau. Chaque hôpital développe sa propre stratégie et son plan d’action, en lien avec les besoins identifiés et le contexte social et institutionnel. Tous accordent une attention particulière à différentes mesures dans le domaine de la gestion de la diversité. Il s’agit notamment d’offres de formation du personnel aux compétences transculturelles, du recours aux interprètes communautaires, du renforcement de la compétence en matière de santé de la patientèle issue de la migration (Patienten-Empowerment) par la remise de supports d’informations en plusieurs langues, ou de l’abolition des barrières d’accès par des indications en plusieurs langues. L’égalité des chances et l’intégration du personnel allophone est également très importante pour eux. Enfin, de nombreux hôpitaux conduisent des enquêtes de satisfaction en plusieurs langues ainsi que des enquêtes sur l’origine des patients afin d’obtenir une vue d’ensemble de la diversité de leur patientèle.

Actuellement au nombre de huit, les «Swiss Hospitals for Equity» ne constituent pas un cercle fermé. La participation d’autres établissements est la bienvenue pour développer le réseau et ancrer encore mieux dans le système de santé suisse

Links

Contact

Serge Houmard, Programme national Migration et santé, serge.houmard@bag.admin.ch

Nach oben