16.04.2015 2015: année décisive pour l’élimination de la rougeole

Elimination de la rougeole/Semaine européenne de la vaccination. L’édition 2015 de la Semaine européenne de la vaccination (SEV) se déroulera du 20 au 25 avril. Cette année, décisive pour l’élimination de la rougeole, l’OFSP mettra l’accent sur la vaccination de rattrapage contre la rougeole.

Photos 2015: année décisive pour l’élimination de la rougeole

TODO CHRISTIAN

La rougeole doit être éliminée d’Europe d’ici la fin de cette année. Tel est du moins l’objectif de la région européenne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais cet objectif semble s’être éloigné à nouveau. En effet, nous recevons chaque semaine de Berlin des informations sur la plus grave épidémie de rougeole depuis 2001. Depuis octobre 2014, 850 personnes ont contracté la rougeole dans la capitale allemande (situation au 23 mars 2015), parmi lesquelles de nombreux adultes. Un enfant d’un an et demi est décédé en février des suites de l’infection. Chaque jour apporte encore son lot de quelque 15 nouvelles infections. Un quart des patients a dû être hospitalisé. Les pédiatres recommandent aux parents de nourrissons qui n’ont pas encore pu être vaccinés de rester chez eux avec le bébé, car s’ils contractent la rougeole, les nourrissons courent un risque accru de souffrir d’une encéphalite post-morbilleuse (PESS), systématiquement fatale.

Des lacunes aujourd’hui, mais de bons espoirs pour demain

L’exemple de Berlin montre à quelle vitesse la rougeole peut revenir – et avec quelles conséquences tragiques parfois. La Suisse n’est pas épargnée par des flambées de rougeoles épisodiques, car ici aussi, près d’un million de personnes n’ont pas de protection vaccinale ou une protection insuffisante, principalement les 20-50 ans. La situation est meilleure chez les enfants. Les données récoltées auprès de huit cantons montrent qu’en 2014, 93 % des enfants de deux ans ont reçu une première dose de vaccin, et 87 % ont déjà reçu la deuxième dose. Pour éliminer la rougeole, 95 % de la population devrait être immune contre la maladie, c'est-à-dire avoir reçu deux doses de vaccin ou avoir eu la maladie. Le taux de vaccination a progressé presque partout ces dernières années, et les différences cantonales se sont réduites. Les générations futures ont ainsi de bonnes chances d’être protégées de la maladie.  

Un concours dans la dernière ligne droite de la campagne

L’objectif de la phase ultime de l’actuelle campagne rougeole nationale est de réveiller les consciences, en particulier chez les adultes, et d’inciter à agir. Un concours en ligne sous www.stoprougeole.ch sera un moment fort de ces derniers mois. Le premier prix, deux nuits d’hôtel, viendra récompenser l’une des personnes qui aura donné trois bonnes réponses aux trois questions posées. Mais il y aura aussi des prix immédiats : un sac en toile « rougeole » qui servira en même temps de support idéal pour le thème de la campagne. Une campagne d’affichage dans les plus grandes villes suisses ainsi que des annonces et des bannières informeront le public de l’existence du concours en ligne. L’action démarre avec la Semaine européenne de la vaccination fin avril et durera jusqu’aux vacances d’été. Différents volets seront abordés.

Il faut agir

Pour éliminer la rougeole, il est déterminant de faciliter l’accès à la vaccination. C’est pourquoi les pédiatres, par exemple, proposeront aussi aux parents de leurs jeunes patients de faire contrôler leur carnet de vaccination au cabinet afin de rattraper les vaccinations manquantes immédiatement ou lors du rendez-vous suivant. Les médecins généralistes et les hôpitaux sont appelés à faire de même.    

Les cantons ne restent pas inactifs et ont prévu des mesures, comme le contrôle gratuit de la protection vaccinale dans les écoles professionnelles, secondaires et supérieures, ou des vaccinations dans des centres commerciaux. Ils peuvent aussi renforcer la campagne au niveau régional en participant aux mesures au niveau national.

Links

Contact

Debbie Rychener, section Campagnes, debbie.rychener@bag.admin.ch

Nach oben