01.01.2014 Les experts en vaccination de la Confédération

Commission fédérale pour les vaccinations (CFV). Qui doit se faire vacciner contre quelle maladie dans quelles circonstances et pourquoi? Voici cinquante ans que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) émet régulièrement des recommandations de vaccination à l’intention de la population. Il s’appuie pour cela sur l’avis des expertes et des experts de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV).

Photos Les experts en vaccination de la Confédération

TODO CHRISTIAN

Pour élaborer et justifier scientifiquement ces recommandations conformément à la loi sur les épidémies, l’OFSP a toujours requis le conseil de groupes d’experts. Initialement, ces conseils étaient délivrés par une commission de vaccination de la Société Suisse de Médecine Interne, reprise par l’OFSP dans les années quatre-vingts et rebaptisée «Commission suisse pour les vaccinations». L’augmentation continue des tâches et des responsabilités de cette commission ont conduit le chef du Département fédéral de l’intérieur de l’époque à instituer, en 2004, la nouvelle Commission fédérale pour les vaccinations (CFV).   

Experts et intermédiaires
La CFV a deux tâches principales: d’une part, celle de conseiller les autorités pour l’élaboration de recommandations de vaccination scientifiquement fondées et, d’autre part, celle d’assurer une médiation en matière de vaccination entre les autorités, les milieux médicaux et la population. La CFV se compose de 15 personnes nommées pour quatre ans. Dans le choix de ces personnes, on veille à ce que tous les domaines et toutes les expertises relevant de la vaccination soient représentés. Depuis le début, la CFV est présidée par Claire-Anne Siegrist, experte en vaccination mondialement reconnue. Le secrétariat de la Commission est assurée par la section Vaccinations et mesures de contrôle de l’OFSP.

Catalogue de critères
Dans son travail, la CFV s’appuie sur l’évidence scientifique. L’évaluation des vaccinations repose sur des critères stricts prédéfinis. Il s’agit notamment de répondre aux questions suivantes:
– Le fardeau de la maladie justifie-t-il une recommandation de vaccination?
– Les propriétés du vaccin permettent-elles de formuler une recommandation efficace et sûre?
– La stratégie de vaccination proposée permet-elle d’atteindre l’objectif visé par la recommandation?
– Le rapport coût-efficacité de la stratégie de vaccination proposée est-il raisonnable et comparable avec d’autres interventions dans le domaine de la santé?
– Existe-t-il une demande élevée pour une recommandation de vaccination? Une telle recommandation recevra-t-elle un accueil favorable?
– La recommandation proposée peut-elle être mise en œuvre en pratique?
– Les différents aspects de la recommandation proposée sont-ils évaluables?
– Existe-t-il d’importantes questions ouvertes qui peuvent influencer la mise en œuvre de la recommandation?
– La recommandation proposée assure-t-elle un accès équitable au vaccin pour tous les groupes cibles?
– Des questions juridiques peuvent-elles influencer la mise en œuvre de la recommandation proposée?
– La recommandation proposée est-elle conforme aux recommandations nationales et internationales existantes ou prévues?

Garantir l’indépendance
Les 15 membres de la CFV sont tenus de déclarer tout lien d’intérêt qui pourrait constituer un «conflit d’intérêt réel, potentiel ou apparent» susceptible d’affecter l’impartialité et l’intégrité de leur travail. Par conflits réels, il faut entendre, par exemple, des intérêts de propriété ou des intérêts financiers. Ces conflits excluent en règle générale la possibilité d’être membre de la CFV. Les conflits potentiels ou apparents tels qu’un travail de consultant rémunéré ou le soutien d’activités de recherche sont gérés en accord avec les directives de l’Académie suisse des sciences médicales  (ASSM 2013: «Collaboration corps médical – industrie»).

Contribution importante à la prévention
En neuf ans d’existence, la CFV a fourni un gros travail: élaboration de nombreuses recommandations sur les vaccinations les plus diverses, actualisation des recommandations existantes et prises de position sur diverses questions relevant du domaine de la vaccination. Elle a ainsi apporté une contribution essentielle à la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.

Links

Contact

Hans-Peter Zimmermann, section Vaccinations et mesures de contrôle, hanspeter.zimmermann@bag.admin.ch

Nach oben