01.09.2012 Carnet de vaccination électronique pour plus de sécurité

Gestion des vaccinations. Le site Internet www.mesvaccins.ch offre aux patientes et aux patients ainsi qu’aux professionnel-le-s de la santé davantage de sécurité et une meilleure vue d’ensemble dans la gestion des vaccinations. Ce service gratuit reposant sur le logiciel viavac a été lancé en avril 2011 dans le cadre de la semaine Européenne de la vaccination. Nous faisons le bilan, après un an de fonctionnement.

Photos Carnet de vaccination électronique pour plus de sécurité

TODO CHRISTIAN

Le site Internet sécurisé www.mesvaccins.ch permet aux patient-e-s de créer et de gérer, depuis leur ordinateur ou leur Smartphone, un dossier de vaccination électronique protégé par un mot de passe. S’ils le souhaitent, ils peuvent autoriser leur médecin traitant ou tout-e autre professionnel-le de la santé à accéder à leur dossier. Les avantages d’un carnet de vaccination électronique sont multiples. D’abord, plus besoin de chercher son carnet de vaccination, moins de risque de le perdre, et possibilité d’accéder aux données de vaccination en tout temps et en tout lieu – y compris depuis l’étranger. Le carnet de vaccination électronique réduit également les risques de recevoir des vaccins peut-être inutiles. Ensuite, toute personne peut vérifier instantanément, sans l’aide d’un-e professionnel-le, si tous les vaccins sont à jour (code vert) ou si certains vaccins devraient être validés ou complétés (code rouge) par une visite chez un-e professionnel-le de la santé. Enfin, ceux qui le souhaitent peuvent recevoir gratuitement une alerte par SMS ou par e-mail lorsqu’un vaccin devient nécessaire. Plus de souci à se faire, plus de risque d’oublier ou de se retrouver sans une protection suffisante.

Un outil pratique pour les professionnels de la santé
Les professionnel-le-s de la santé profitent eux aussi de www.mesvaccins.ch. Un simple enregistrement comme professionnel-le (au moyen du numéro EAN/GLN) leur permet d’utiliser les fonctions qui leur sont réservées sur le site. S’ils ont accès au dossier de leurs patient-e-s, ils peuvent identifier rapidement et en toute sécurité si des vaccins sont nécessaires (code rouge). Ils peuvent également importer les données de vaccination depuis viavac ou imprimer à tout moment un carnet de vaccination officiel et à jour pour leurs patient-e-s. En effet, ces derniers ne peuvent le faire de leur propre chef car l’étape de contrôle et de validation préalable des vaccins saisis par un-e professionnel-le est obligatoire. Les professionnel-le-s de la santé au bénéfice d’une licence viavac-pro ont également la possibilité de générer, depuis www.mesvaccins.ch, des plans de vaccination indiquant les noms des vaccins nécessaires, le nombre de doses, les intervalles à respecter et la date des prochains rappels. Ils peuvent constituer une liste des patient-e-s auxquel-le-s une vaccination devrait être proposée, et accéder à d’autres fonctions facilitant la gestion des vaccinations.

Soutien pour les services de santé
Le site Internet offre également un soutien aux collectivités publiques ou privées dans la gestion efficiente des vaccinations. Par exemple, les services de santé scolaires, les entreprises ou les réseaux de soins peuvent importer toutes les données de vaccination de leurs élèves, de leur personnel ou de leurs membres dans www.mesvaccins.ch. Ils peuvent constituer des dossiers de vaccination et assurer que tous les vaccins effectués soient enregistrés dans le carnet électronique, même lorsque les intervenants sont multiples.

Un projet commun et indépendant
Le carnet de vaccination électronique est un projet commun et indépendant de viavac SARL, de la Caisse des Médecins et d’Arpage Applications AG. viavac est une startup de l’Université de Genève spécialisée dans les logiciels de vaccinologie et qui a développé le logiciel expert viavac. La Caisse des Médecins est leader en Suisse pour les services d’administration proposés aux médecins en cabinet privé. La société Arpage est experte dans le développement d’applications Internet hautement sécurisées. Le site Internet www.mesvaccins.ch a été développé par ces trois entreprises sans apports de fonds des pouvoirs publics, ni d’aucune industrie pharmaceutique. L’Office fédéral de la santé publique subventionne viavac pour le développement et la mise à jour de
www.mesvaccins.ch.  

Bilan après un an

Professionnel-le-s de la santé
De nombreuses améliorations ont déjà été apportées à la demande des professionnel-le-s de santé au cours de la première année d’exploitation de www.mesvaccins.ch, notamment pour faciliter les processus de saisie et de validation des données et la synchronisation avec viavac sur PC et sur Mac. En outre, les professionnel-le-s peuvent identifier rapidement et facilement les patient-e-s qui ne sont pas à jour pour un vaccin et leur envoyer en un seul clic un e-mail personnalisé. À ce jour, les professionnel-le-s semblent satisfaits de www.mesvaccins.ch, les demandes d’optimisation devenant rares. Le plus grand motif de satisfaction est visiblement la possibilité d’obtenir un bilan vaccinal en quelques minutes sur cette plate-forme. En 2012, les commandes de licences viavac ont diminué pour la première fois.

L’essentiel en chiffres:
– 538 enregistrements (actuellement, plusieurs nouveaux enregistrements par semaine)
– 2 471 dossiers créés
– Accès à 1268 dossiers créés par des patient-e-s
– 30 405 vaccinations validées

Patientes et patients
Les fonctions destinées aux patient-e-s ont elles aussi été développées et améliorées depuis le lancement, en particulier pour répondre à l’analyse effectuée dans le cadre du pré-projet eHealth Suisse. Par exemple, il est maintenant possible de télécharger le scan de son carnet de vaccination. Cela permet au public de le conserver de manière sécurisée et aux professionnel-le-s de santé de valider les données de vaccination y compris en l’absence du patient et de son carnet. Par ailleurs, les patient-e-s peuvent envoyer un message à leur médecin ou leur pharmacien-ne directement depuis l’application – et inversement – par exemple pour signaler une demande de validation ou une validation effectuée.  

L’essentiel en chiffres:
– 8 847 dossiers créés dans toute la Suisse, et 150 991 vaccins enregistrés.
– 2 567 dossiers (29 %) créés par l’application myViavac pour iPhone (lancement de l’application pour Android en avril 2012)
– La majorité des dossiers ont été créés pour des enfants de 0 à 5 ans et des adultes de 25 à 50 ans.
– Plus de 2 400 dossiers incluent plus de 15 vaccins, preuve qu’il est possible de saisir des carnets de vaccination très complets dans mesvaccins.ch.
– En moyenne, une vingtaine de nouveaux dossiers sont créés chaque jour.
– Dans le cadre de la semaine européenne de la vaccination, 511 nouveaux dossiers ont été ouverts dans la seule journée du 26 avril 2012. C’est dire l’importance d’une communication large et répétée.

Objectif: un format unifié pour le carnet de vaccination électronique en Suisse

Le dossier de vaccination électronique doit être harmonisé à l’échelle suisse. «eHealth Suisse», l’organe de coordination Confédération-cantons, a élaboré un pré-projet dans ce sens. Une audition est en cours pour permettre à tous les milieux intéressés de s’exprimer à ce sujet, jusqu’en novembre 2012. L’objectif est que tous les cyberprojets de vaccination en Suisse utilisent le même format afin de permettre l’interopérabilité du dossier. Cela vaut pour les projets tels que www.mesvaccins.ch, mais aussi pour des projets qui adhèrent déjà aux recommandations sur la mise en réseau «eHealth» au niveau suisse. En outre, il est prévu de mettre en place, sur la base du logiciel viavac, un service électronique couvrant l’ensemble du territoire et capable d’identifier aisément les lacunes vaccinales d’une personne, grâce au format uniforme du dossier de vaccination électronique.

Contact

Deborah Gaspoz, Section Prévention et promotion, deborah.gaspoz@bag.admin.ch

Nach oben