10.06.2016 Ensemble contre le suicide

Prévention du suicide. Sous l’égide de l’Office fédéral de la santé publique, la Confédération, les cantons et Promotion Santé Suisse élaborent un «plan d’action prévention du suicide». Après la vaste consultation dont le texte a fait l’objet, l’heure est désormais au dépouillement des nombreuses réponses.

Photos Ensemble contre le suicide

TODO CHRISTIAN

En 2013, 786 hommes et 284 femmes ont mis fin à leurs jours en Suisse (hors suicides assistés). Cela représente deux à trois suicides par jour, soit quatre fois plus que le nombre de décès dus aux accidents de la route. En outre, environ 10 000 personnes doivent être prises en charge médicalement suite à une tentative de suicide. En Suisse, la responsabilité principale en matière de prévention du suicide incombe aux cantons. Certains d’entre eux se sont investis ces dernières années dans ce domaine et ont mis en place de nouvelles activités.

La pression politique à agir dans la prévention du suicide au niveau national a augmenté ces dernières années. En acceptant la motion Ingold 11.3973 «Prévention du suicide. Mieux utiliser les leviers disponibles», le Parlement suisse a chargé en 2014 le Conseil fédéral de préparer et de mettre en œuvre un plan d’action pour la prévention du suicide.

Le «plan d’action prévention du suicide» a pour objectif de réduire le taux de suicides non assistés en Suisse. Le succès dépendra d’un engagement déterminé en faveur, d’une part, de la population générale et, d’autre part, de groupes de population particuliers ou d’individus présentant une suicidalité accrue (p. ex. les personnes souffrant de troubles psychiques, celles vivant des crises psychosociales aigues ou chroniques, les personnes dépendantes, celles qui ont déjà commis une tentative de suicide, les personnes très âgées, les chômeurs de longue durée ou les personnes bénéficiant d’une rente AI). La prévention du suicide est une tâche qui concerne la société dans son ensemble et pas uniquement le secteur médical.  

Un processus participatif

Sur mandat du Dialogue Politique nationale de la santé, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et la fondation Promotion Santé Suisse ont élaboré le rapport «La prévention du suicide en Suisse. Contexte, mesures à prendre et plan d’action». Près d’une centaine d’expertes et d’experts y ont participé. Entre le 26 février et le 20 mai 2016, le rapport a été soumis à un large cercle d’acteurs concernés dans le cadre d’une consultation. Le but était de consolider le contenu du rapport, de recenser des exemples de bonnes pratiques appliquées en Suisse en matière de prévention du suicide, ainsi que de demander aux différents acteurs s’ils sont prêts à participer à la mise en œuvre du plan.    

Quelque 130 réponses sont parvenues à l’Office fédéral de la santé publique, accompagnées de réflexions et de suggestions précieuses. Que toutes celles et tous ceux qui se sont engagés sans compter, ces derniers mois, dans l’élaboration du plan d’action ou qui ont consacré du temps à répondre à notre questionnaire pour la consultation soient ici chaleureusement remerciés.    

Le plan d’action est actuellement remanié sur la base de ces réponses et suggestions. Il sera vraisemblablement soumis au Conseil fédéral et au Dialogue Politique nationale de la santé fin 2016 pour approbation.  

Links

Contact

Esther Walter, section Politique nationale de la santé, esther.walter@bag.admin.ch

Nach oben