01.11.2013 Se vacciner contre la grippe

Prévention contre la grippe. L’arrivée de la saison froide sonne une nouvelle fois l’heure de la vaccination contre la grippe. Diverses mesures doivent inciter les personnes en contact régulier avec des groupes à risque ainsi que les groupes à risque eux-mêmes à se faire vacciner pour se protéger. Le principal groupe cible des mesures est celui des professionnels de la santé.

Photos Se vacciner contre la grippe

TODO CHRISTIAN

En Suisse, entre 100’000 et 300’000 patient-e-s consultent en période de grippe un médecin pour des symptômes grippaux. Une hospitalisation s’impose pour 1000 à 5000 d’entre eux chaque année. Les complications grippales, comme la pneumonie, touchent principalement les groupes présentant un risque accru, à savoir: les personnes souffrant d’une maladie chronique, les femmes enceintes, les enfants nés prématurément ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans. Chaque année, quelque 1500 personnes décèdent de la grippe en Suisse; près de 90 pourcent de ces décès concernent des personnes âgées. Les coûts générés annuellement par la grippe pour le système de santé suisse se chiffrent, d’après des modélisations scientifiques, à près de 100 millions de francs suisses. La mesure de prévention la plus simple et la plus efficace est la vaccination contre la grippe à l’automne. Elle offre une meilleure protection contre une infection grippale que de simples mesures d’hygiène et entraîne des effets secondaires extrêmement rares. Automne après automne, la population est informée au travers d’un train de mesures, et les groupes présentant un risque accru sont appelés à se faire vacciner. Le site Internet www.sevaccinercontrelagrippe.ch fournit aux spécialistes et à la population toutes les informations nécessaires sur la grippe et la vaccination.

Principal groupe cible: les spécialistes de la santé
Le principal groupe cible des mesures est le personnel médical et le personnel soignant. Autrement dit, principalement les professionnels des soins dans les hôpitaux, les établissements de soins et les autres organisations de la santé ainsi que les sages-femmes et les assistant-e-s en cabinets médicaux, mais aussi les thérapeutes, les prestataires techniques et le personnel externe des institutions de santé. En se faisant vacciner contre la grippe, ces personnes contribuent au but ultime: protéger les personnes présentant un risque accru. Les spécialistes de la santé constituent le plus grand groupe professionnel en contact direct avec les personnes particulièrement vulnérables. En contact physique immédiat avec elles, ils jouent un grand rôle dans la transmission des virus grippaux aux patients et aux résidents d’institutions de longue durée. De plus, ce groupe professionnel court lui-même un risque nettement accru de contracter une infection grippale.

Taux de vaccination faible parmi le personnel de soins
Des rapports locaux et des études hospitalières internes conduites ces dix dernières années révèlent que le taux de vaccination du personnel soignant dans les hôpitaux suisses est actuellement à un niveau bas. Ce taux est nettement plus élevé parmi les médecins, avec toutefois de fortes nuances selon le secteur. Par exemple, le taux de vaccination parmi les chirurgiens est plus bas que parmi les spécialistes de médecine interne ou les pédiatres. Il existe des différences également sensibles au niveau régional. De manière générale, le taux de vaccination en Suisse romande et au Tessin est plus élevé qu’en Suisse alémanique.

De nouvelles offres pour les spécialistes de la santé
Une série de nouvelles mesures ont été introduites cette année à l’intention des professionnels de la santé. Il s’agit notamment d’affiches pour les hôpitaux et les établissements résidentiels et d’un test de vaccination grippe sur papier. Sont également prévus un film didactique pour les institutions de santé ainsi que des articles en lien avec la grippe que les institutions et les médias spécialisés peuvent utiliser pour leurs publications internes.

Links

Contact

Sarah Tran, section Campagnes, sarah.tran@bag.admin.ch

Nach oben