02.03.2018 Bureau de coordination pour la mobilité durable (COMO) – soutien de projets innovatrices

Mobilité durable. Le Bureau de coordination pour la mobilité durable (COMO) est l’interlocuteur principal et le centre de coordination de la Confédération en matière de mobilité durable. Le Bureau soutient financièrement les projets innovants et renseigne en tant que plateforme d’information sur les projets achevés et les projets en cours afin de faciliter les échanges entre les différents acteurs.

Photo/Copyright: iStock

Photos Bureau de coordination pour la mobilité durable (COMO) – soutien de projets innovatrices

TODO CHRISTIAN

Photo/Copyright: iStock

Le Bureau de coordination pour la mobilité durable (COMO) a repris en 2016 la fonction et les activités de l’ancien Centre de services pour une mobilité innovatrice et durable et se charge de les développer. Il est placé sous la responsabilité de six offices fédéraux: l’Office fédéral du développement territorial (ARE), l’Office fédéral des routes (OFROU), l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Office fédéral des transports (OFT), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

Le COMO soutient un large éventail de projets, qu’il s’agisse de solutions informatiques pour une gestion simplifiée des places de stationnement ou de mesures destinées à encourager les transports publics ou la mobilité douce.

Cliquez ici pour découvrir les projets soutenus par le COMO et consultez la brochure pour en savoir plus.

Conditions et critères décisionnels pour la sélection des projets COMO

Vous avez une idée, mais vous ne savez pas exactement si vous pourriez déposer une demande? Ci-dessous, vous trouvez les conditions et les critères de décision principaux qui déterminent la sélection des projets:

  • Le COMO dispose d’environ un million de francs par an pour soutenir des projets.
  • Le montant du soutien accordé à chaque projet représente au maximum 40% du coût total du projet.
  • Le coût total du projet doit être au moins de 50 000 francs.
  • La mise en œuvre du projet nécessite un financement initial de la Confédération.
  • Les projets doivent pouvoir être réalisés en deux ou trois ans.

Les projets susceptibles d’être sélectionnés doivent attester:

  • d’un potentiel d’innovation et de commercialisation.
  • de potentiels dans le domaine de l’efficacité énergétique et de la réduction des émissions de CO2.
  • d’aucun effet négatif, dans la mesure du possible, sur d’autres domaines environnementaux.
  • d’effets positifs en matière de politique durable des transports, de l’environnement, de la promotion de l’activité physique et de la santé.

L’appel d’offres du printemps comporte également un thème prioritaire. Les demandes de soutien financier auprès du COMO pour des projets axés sur cette thématique sont particulièrement bienvenues. Le prochain délai de dépôt des dossiers est fixé au 30 avril 2018.

Cette fois-ci, le thème prioritaire est le «développement de l’urbanisation». On cherche des solutions pour une mobilité durable dans l’espace rural, les milieux bâtis, les quartiers et les sites qui ne sont pas bien desservis par le transport publique. Vous trouvez les informations sur l’appel d’offres ici. Les projets qui ne traitent pas le thème prioritaire seront aussi pris en considération.

Nach oben