08.09.2015 Air sans fumée – enfants en bonne santé!

Protéger les enfants contre le tabagisme passif. Près de 10% des personnes fumant quotidiennement en Suisse exposent des enfants et des adolescents au tabagisme passif à leur domicile. Les familles à faible niveau de formation et les familles issues de l’immigration sont celles qui fument le plus souvent en présence des enfants. Le projet «Air sans fumée – enfants en bonne santé!» a pour objectif de mieux protéger les enfants contre le tabagisme passif à domicile.

Photos Air sans fumée – enfants en bonne santé!

TODO CHRISTIAN

Lorsqu’on leur dit que c’est pour la santé de leurs propres enfants, les parents sont assez disposés à modifier leur comportement de fumeur. Cette motivation est un point de départ idéal pour engager le dialogue. Les messages étant mieux acceptés lorsqu’ils proviennent de professionnel-le-s de la santé, le projet «Air sans fumée – enfants en bonne santé!» s’adresse en priorité à ce groupe cible au travers du concept «Train the Trainer». Les acteurs de la santé doivent être formés pour aborder, dans le cadre d’interventions brèves, cette question du tabagisme avec les parents.  

Une nécessité confirmée

Le projet a démarré en 2012 avec une analyse des besoins auprès de professionnel-le-s de la santé. Les soignant-e-s, sages-femmes, conseiller-ère-s en allaitement et le personnel des centres de consultation en puériculture ont participé à cette analyse. D’après ces professionnel-le-s de la santé, la protection des enfants contre le tabagisme passif est un thème important de leur travail quotidien, mais souvent délicat à aborder avec les parents. C’est pourquoi une formation visant à approfondir leurs connaissances sur le tabagisme passif, ainsi qu’à conduire des entretiens motivationnels a été accueillie avec grand intérêt.  

Effet boule de neige

Partant de cette situation, la Ligue pulmonaire suisse a chargé la fondation Santé bernoise de mettre sur pied un concept de formation à l’intention des professionnel-le-s de la santé. Une fois le concept élaboré, la Ligue pulmonaire a invité les acteurs clés à des formations de deux jours. En novembre 2013, 13 spécialistes de la santé ont suivi une formation de formateurs. Ils ont par la suite reçu le mandat, pour les années 2014/15, de former à leur tour leurs collègues dans leur région au rôle de multiplicateur. L’objectif est d’informer les parents sur la protection de leurs enfants contre le tabagisme passif et de les aider à adapter en conséquence leur consommation de tabac à domicile. A ce jour, plus de 200 acteurs de la santé ont été formés dans plus de 20 cours organisés dans les cantons AG, BL, BE, SO, SG, TG, ZG et ZH. De plus, du matériel d’information à l’intention des parents existe désormais dans neuf langues.  

Evaluations positives

L’évaluation des cours a fait ressortir que les participants ont nettement plus d’assurance pour aborder avec les parents la question de la protection de leurs enfants contre le tabagisme passif. Dans les mois à venir, d’autres cours seront organisés. La qualité et la quantité des interventions brèves auprès des parents ont été également analysées. Deux ateliers d’évaluation permettront d’obtenir des informations sur la qualité et l’applicabilité du concept de formation, même s’il est déjà clair que la formation nécessite quelques adaptations dans certains domaines. L’efficacité des interventions brèves auprès des parents fera, elle aussi, prochainement l’objet d’une analyse.  

Financement par le Fonds de prévention du tabagisme

Financé par le  Fonds de prévention du tabagisme, le projet durera jusqu’en avril 2016. Une suite du projet est prévue, elle dépendra toutefois fortement des moyens financiers du Fonds. Il est planifié d’implanter le projet en Suisse romande et, si possible, au Tessin, ainsi que de continuer à améliorer le concept de formation et d’élargir les groupes cibles.

Contact

Claudia Künzli, cheffe de projet Politique et prévention Tabac et santé, Ligue pulmonaire suisse, c.kuenzli@lung.ch, tél. 031 378 20 57

Commande de matériel d'information: infoPP@lung.ch

Nach oben