01.05.2013 BerDa: vers un élargissement du counselling en santé sexuelle

BerDa, 5ème génération. «Beratungsleitfaden und Datenverwaltungssytem für VCT-Stellen» – est le résultat de l’idée qu’un dépistage VIH sans conseil spécifique et ciblé est une occasion manquée pour la prévention. Le traitement des données anonymes qui sortent de l’outil BerDa améliore la connaissance des comportements à risque dans la population suisse, et permet l’identification des besoins émergeant en matière de prévention.

Photos BerDa: vers un élargissement du counselling en santé sexuelle

TODO CHRISTIAN

En 2007 – année du conseil et du dépistage volontaire (VCT) – l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) mandate la création de l’outil BerDa. Cet outil a la fonction initiale d’évaluer les comportements à risque du demandeur de test sur la base d’un questionnaire et d’offrir un conseil ciblé regroupant l’ensemble des thèmes pertinents quant à ses prises de risque. BerDa fonctionne sur Internet et permet la récolte automatique et instantanée de données statistiques comportementales et épidémiologiques anonymes.
BerDa est un projet dynamique et évolutif. Ses fonctions et les thèmes qu’il aborde se développent selon l’évolution et les besoins des centres de dépistages anonymes VIH et autres infections sexuellement transmissibles (IST). Par exemple, la version précédente de BerDa a intégré dans l’évaluation du profil à risque du client la déclaration de la commission fédérale pour la santé sexuelle (anciennement la commission fédérale pour les problèmes liés au sida) stipulant que les personnes VIH-positives, sous traitement, avec une charge virale indétectable depuis au moins six mois, et ne présentant pas d’autres IST ne pouvaient pas transmettre le virus à leurs partenaires sexuels. Cette intégration rend l’évaluation des profils à risque plus précise et pointue. Elle permet d’offrir un conseil serein et sans risque de stigmatisation des personnes ayant un partenaire sexuel VIH-positif.  
Aujourd’hui, BerDa tient compte de la complexité et des besoins des populations transgenres et de celles présentant une variation du développement sexuel (intersexe). Il recouvre aussi le conseil et le dépistage d’un large éventail d’IST. La structure de BerDa suit les principes du Programme national VIH et autres infections sexuellement transmissibles 2011–2017 de l’OFSP. Ceux-ci sont: «vacciner ce qui peut être vacciné», «prévenir», «dépister rapidement» et «traiter correctement». L’outil BerDa compte dans sa documentation des recommandations quant à la manière de dépister les IST, ainsi que des recommandations sur les traitements à prescrire lors de leur prise en charge. La documentation comprend également des informations par thèmes, des supports pédagogiques, ainsi que les recommandations VCT actualisées de l’OFSP. L’ensemble de cette documentation entend soutenir le travail des conseillers et des conseillères VCT, et favoriser leur formation continue en santé sexuelle.
Le formulaire de déclaration complémentaire VIH a été développé sous la forme de formulaire dynamique. Cela signifie que BerDa utilise les informations fournies en partie par le demandeur de test et en partie par le médecin du centre de dépistage pour compléter automatiquement le formulaire. Ce dernier est prêt à l’envoi sur un simple clic et soutient les démarches administratives des centres VCT en cas de test VIH confirmé positif. En 2013, l’OFSP développera les autres formulaires d’IST à déclaration obligatoire sous forme dynamique, et mandatera la création d’une application de monitoring capable de gérer et d’extraire automatiquement de l’information des données statistiques des centres VCT utilisant BerDa. Chaque centre aura un accès individuel à cette application et pourra en tout temps extraire et créer de l’information sur leurs activités spécifiques.

Contact

Steven Derendinger, Section Prévention et promotion, steven.derendinger@bag.admin.ch

Nach oben