01.07.2013 Intervention précoce à l’école: nouveaux outils pratiques

Intervention précoce. Sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la fondation RADIX et la Haute école fribourgeoise de travail social ont mené le programme «Intervention précoce dans le champ de la formation» (IP) de 2006 à 2012 en Romandie. Ces deux projets-pilotes s’achèvent avec la réalisation de fiches pratiques destinées aux établissements scolaires et aux services spécialisés qui désirent mener un projet IP.

Photos Intervention précoce à l’école: nouveaux outils pratiques

TODO CHRISTIAN

L’objectif de l’intervention précoce (IP) est de lancer un processus participatif dans l’environnement scolaire, en vue de soutenir les jeunes en situation de vulnérabilité, sans les stigmatiser, et de renforcer les facteurs de protection. La démarche implique largement le corps enseignant, les autres acteurs scolaires et – selon les besoins – les parents. Les thématiques d’entrée répondent aux intérêts du moment, par exemple différents types d’addictions, les rapports entre acteurs ou les questions de violence, d’alimentation et d’activité physique. L’établissement de formation est pris en compte en tant que cadre de vie dans son ensemble, et les situations de vulnérabilité sont considérées dans leur contexte. Souvent, la réalisation d’un projet IP vise un bon climat scolaire et le développement d’une culture d’établissement participative et transparente, donc plus confortable. Enfin, la démarche prévoit que l’école menant un tel projet soit soutenue et accompagnée par un service spécialisé local.

Fiches-outils
Les expériences des 27 établissements romands participants, les activités et outils réalisés ont servi à la rédaction de dix fiches d’aide à la mise en œuvre d’un projet dans une école.
En première partie, un socle commun explique les fondements de l’IP ainsi que les différents modèles d’intervention. Une première série de fiches est destinée aux écoles, tandis qu’une seconde, développée par la HEF-TS, s’adresse directement aux services spécialisés.
Les écoles ont ainsi à disposition des lignes directrices pour implanter et déterminer le fil conducteur, démarrer et conduire un projet sur un temps donné. A terme, l’intervention précoce devrait être ancrée durablement et faire partie de la culture de l’établissement. Savoir identifier une situation de vulnérabilité, clarifier les rôles de chaque acteur demandent un processus et du temps. Ce travail commun représente une plus-value importante sur le long terme: des valeurs communes sont définies, un protocole peut être établi et une cohérence se forge dans les pratiques, ce qui facilite la compréhension commune des situations et des mesures disponibles, et ainsi la gestion d’autres situations.

IP sur www.feel-ok.ch en Suisse alémanique
En Suisse alémanique, RADIX met en œuvre depuis 2006, sur mandat de l’OFSP, des programmes IP dans les écoles et les communes. A ce jour, 67 écoles sont concernées et une riche expérience a pu être acquise. Il va en résulter des instruments d’orientation et du matériel d’information qui sera disponible sur www.feel-ok.ch. Aujourd’hui déjà, les enseignants peuvent, avec le moteur de recherche www.feel-ok.ch/ideen (rubrique Jugend­liche) et www.feel-ok.ch/+ideen (rubrique Multiplikatoren), trouver quels projets, quels sites Internet et quels documents sont offerts par les partenaires professionnels, et quels services de conseils sont disponibles, pour intervenir auprès des jeunes, avant que les problèmes ne s’aggravent.
Compte tenu de l’utilisation fréquente de la plateforme Internet dans les écoles, l’OFSP a chargé RADIX d’intégrer le thème de l’IP dans le site feel-ok.ch en tant que thème distinct, afin d’informer les écoles sur l’IP et, surtout, de les motiver à recourir à cette approche éprouvée. En revanche, cette nouvelle offre ne constitue pas un programme d’aide permettant aux écoles d’introduire l’IP toutes seules, car le soutien apporté par les professionnels des services spécialisés locaux est jugé important pour mettre en œuvre l’IP de manière judicieuse et assurer sa réussite.
Les projets IP en cours, ainsi que les documents et les expériences issus de la Suisse romande et de la Suisse alémanique ont servi d’inspiration pour fixer les objectifs et les contenus de la nouvelle offre.
Les contenus, en cours d’élaboration et de contrôle, seront mis en ligne en 2014. Une circulaire d’information informera du lancement de l’IP sur feel-ok.ch; inscription à l’adresse www.feel-ok.ch/+rundbrief.

Links

Contact

Salome Steinle, Section Drogues, salome.steinle@bag.admin.ch

Nach oben