01.07.2013 En première ligne

Editorial Andrea Arz de Falco. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) s’intéresse à l’école parce qu’elle joue un rôle important pour la santé publique. En Suisse, tous les enfants ont droit à un enseignement primaire. Au cours des années qu’ils passent à l’école, les enfants et les adolescents apprennent beaucoup de choses sur leur santé: en classe, ils reçoivent des informations utiles sur l’hygiène et la biologie; dans les couloirs et pendant les pauses, ils acquièrent des comportements et des compétences liés à l’alimentation, à l’activité physique et à la gestion du stress, des conflits ou des situations à risque. Ils en retirent un profit toute leur vie. Nous savons aussi qu’un climat scolaire favorable a un effet positif sur les performances des enseignants, des enfants et des adolescents.

Photos En première ligne

TODO CHRISTIAN

Par le biais des services de santé scolaire, une commune ou un canton peut tenir à jour des informations liées à la santé des enfants scolarisés et prendre des mesures importantes pour la santé publique. Citons notamment la détection et l’intervention précoces en cas de comportement à risque, les repas équilibrés dans les restaurants universitaires et les cantines, les environnements propices à l’activité physique ou les offres de vaccination.

Lorsque j’étais à l’école, on n’abordait pas encore certains thèmes qui font aujourd’hui naturellement partie des cours, par exemple les problèmes d’addiction, la gestion de la violence ou le tabagisme. Mais nous apprenions déjà comment cuisiner un repas équilibré avec des produits frais. Mes deux filles, qui ont dépassé l’âge d’aller à l’école depuis un petit moment, ont retiré un profit nettement plus important de l’école en tant qu’institution promouvant la santé, et j’en suis très heureuse.

C’est pourquoi l’OFSP souhaite aider les cantons et les communes à exploiter le potentiel des écoles au profit de la santé des enfants et des adolescents, mais aussi des enseignants.
Dans ce numéro de spectra, vous pourrez lire des articles sur les activités de nos partenaires dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention à l’école. Je vous souhaite une agréable lecture.


Andrea Arz de Falco
Responsable de l’Unité de direction Santé publique, Vice-directrice Office fédéral de la santé publique

Nach oben